Archives pour la catégorie Lectures

Les amateurs d’épluchures de patates

ont leur cercle littéraire !

couverture du livre

Moi qui adore la lecture, je ne fais pas partie d’un cercle littéraire. Cela fait un peu vieille dame…

Mais ce cercle littéraire décoiffe ! A bas les préjugés !!

Tout le monde peut lire, à tout âge, partout, peu importe les raisons qui nous poussent, quelque soient les circonstances. Il y aura toujours un livre qui nous conviendra. Et chacun y trouveras du plaisir !

Ce livre est un cadeau. Sa lecture aussi a été un cadeau.( un double merci aux nivernais !)

A mon tour, je l’ai offert.

Savoir parler à ces enfants, ça s’apprend !

Le titre de ce livre est plus exactement :  » Ne leur dites jamais … »

Et bien sûr, on se dit dans son for intérieur que, nous, nous parlons bien à nos enfants…

QUE NENNI ! Voilà un préjugé qui s’envole à peine la première page lue.

Qui n’a jamais dit à son enfant ? :

 » Dis bonjour à la dame ! « ,  » Soit sage ! »,  » C’est le portrait craché de son père ! « , « Soit prudent ! », « Je t’avais prévenu ! », « Si tu n’obéis pas, je vais… », « Dépêche-toi ! »

Ne leur dites jamais-couverture

Combien de fois, les avons-nous, nous même, entendues ???
Des centaines de fois au minimum
Moi, j’emploie ces expressions à longueur de journée…
Et bien, la lecture de ce livre m’a permis de me rendre compte du langague avec lequel je communique avec mes enfants… Et ce n’est pas très joli !
Des efforts à faire, tous les jours, à chaque phrase prononcée, l’expression « il faut tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de parler » n’a jamais aussi bien illustrée mon propos !
C’est un exercice difficile que d’améliorer son language, je m’en rends compte à chaque instant, mais existe-t-il de meilleure motivation que l’épanouissement ces enfants ?
Et puis, j’exige de mes enfants qu’ils parlent correctement, à moi de montrer l’exemple en essayant d’améliorer mon language – outil essentiel de communication.

Les auteurs

Joseph Messinger est écrivain. psychologue et spécialiste de la communication verbale et non verbale. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le langage des gestes. Caroline Messinger, son épouse, est écrivain et se passionne pour le décryptage verbal dans la relation parents-enfants. (source : amazon)

ça va faire causer « mieux » dans les chaumières…

Les martiens et les vénusiennes..

Je me culture utile !

J’ai lu dernièrement  » les Hommes viennent de Mars, les Femmes viennent de Vénus  » de John Gray.

Les martiens et les vénusiennes.. dans Lectures 51Ox1twP-KL._SL500_AA300_

Ecrit à deux, à lire à deux, aussi !

J’avais beaucoup entendu parler du titre, comme tout le monde je suppose, mais alors ce que j’ai découvert à l’intérieur m’a un peu sidérée… Si, ne serait-ce que la moitié des trucs écrits dans ce bouquin sont vrais, alors je n’avais vraiment rien compris aux hommes !

Et après discussion avec monsieur, expériences personnelles et petites confidences des copines, je pense qu’effectivement ce qui est écrit et décrit dans ce livre est VRAI ! en partie tout du moins..

Ce serait un bon cadeau pour les noces de coquelicot, probablement même, le meilleur qui soit !

De quoi faire une petite auto-thérapie de couple…

Dans le travail aussi, la lecture de cet ouvrage peut aider : par exemple à comprendre pourquoi notre chef est si con ! comment obtenir ce que l’on veut ! comment s’adresser à une femme ( quand on est un homme) et inversement !

Dans le même genre, quoique plus drôle et plus agréable à lire, mais qui dit en substance la même chose : « Pourquoi les hommes mentent et les femmes pleurent ? » de Barbara & Allan Pease.41V57HHEDTL._AA115_ dans Lectures

Pour les longues soirées « cocooning » automnales.

Lisez utile, votre chéri(e) vous le rendra!!!

Racontes-moi ton Art, je te dirai qui tu es !

Il était une fois une rencontre, entre moi et un livre…

L’ART DES LISTES.
Je ne savais qu’il s’agissait d’un art, et quel art !

On le pratique tous, plus ou moins consciemment. Oui, tout le monde ! qui ne fait pas la liste des courses ?? pour ne donner que quelques exemples qui, j’en suis sûre, concernent à peu près chacun d’entre nous : la liste des fournitures scolaires ( en ce jour de rentrée des classes…) notre agenda est rempli de listes de rendez-vous, notre répertoire est la liste des numéros de téléphone, la liste de nos recettes préférées, l’indispensable liste « TO DO », etc…

Rien de très drôle, me direz-vous !

Et bien si, justement ! Parce qu’on peut inventer ces propres listes : les odeurs qui font resurgir des souvenirs heureux, les restos que l’on a adoré, les destinations de vacances qui nous font rêver, les livres qu’on a lus et aimés, notre régime sur mesure créé et experimenté par nous même, la liste de nos qualités, la liste des cadeaux que nous aimerions recevoir pour Noël, la liste de nos rêves, la liste de nos projets pour cette année, pour dans 5 ans, pour dans 20 ans, etc… Des millions et des millions de combinaisons de listes, autant que d’êtres humains.

A quoi ça sert ?

Là aussi les réponses sont nombreuses : à se connaître soi-même, à faire le bilan de sa vie, à se projeter dans l’avenir, à se construire un avenir conforme à nos rêves, à prendre sa vie en main, à réfléchir, à se souvenir, à rêver…

C’est contraignant ?

Non, c’est simplicime. Un carnet, un répertoire dans son sac, accessible à tout moment, partout, toujours ! on note un mot, une phrase, et hop !

Bref, je suis absolument convaincue, adepte, afficionnado !

L'art des listesAuteur de l'art des listes

A quel point, je pratique l’art des listes ?

3 répertoires, 5 carnets, 1 blog, 1 book, 1 agenda, 1 semainier, 2 calendriers, une quinzaine d’albums photos, et j’en oublie certainement…

Peut-être qu’un jour je publierai ma liste de listes… ou tout au moins, La liste des cadeaux que j’aimerai recevoir pour Noël !

A Lire Absolument !

pour être au top pour la rentrée et commencer à organiser les prochaines vacances…

Millénium, tome 1 : « les hommes qui n’aimaient pas les femmes » de STIEG LARSSON

Je l’ai lu.

et aimé.

Mais c’est un peu trash parfois…

La MALLORÉE, ça commence par…

le tome 1 : Les gardiens du Ponant.

Et c’est reparti pour une série !

Évidement on connaît déjà les personnages, les lieux, les aventures passées et on se laisse reprendre tout doucement par la nouvelle intrigue. C’est presque trop simple !

Je ne sais pas si David et Leigh Eddings ont fait fortune, mais une fois le premier livre lu, on achète automatiquement tous les autres. Ils ont bien flairé le filon !

Maintenant j’achète d’occasion – économies, lutte anti-déforestation, etc…- sur mon site de livre favori (A…AZ..N) et ça marche super bien !

Il ne reste plus qu’à trouver un « fantasy lecteur » pour me racheter La Belgariade (à un prix d’ami évidement). Si vous êtes intéréssé, commentez !

La BELGARIADE : suite et fin

Les titres des différents tomes sont bizarres et ne renvoient pas vraiment à ce qu’il y a dedans, mais je suppose que c’est obligatoire de les nommer autrement que par leur numéro.
3. Le gambit du magicien

4. La tour des maléfices

5. La fin de partie de l’enchanteur

…3 « petits » tomes plus tard… et un petit d’homme en plus…

J’en ai fini de la Belgariade, j’ai encore bien rempli ma bibliothèque, mais cela valait le coup !

Une petite année passée avec Garion, Belgarath, Polgara et leurs acolytes, chargés de sauver les royaumes du Ponant – rien que ça – de tuer un Dieu – et oui c’est possible! – et de veiller sur l’Orbe d’Aldur…

Il n’y a rien à faire : on veut toujours connaître la suite !

en parlant de suite : La Mallorée prolonge l’aventure ( 5 tomes en perspectives) et voilà 2010 remplie de chevauchées fanstatiques !

Ma saga de l’été…LA BELGARIADE de Eddings

Après l’assassin royal de Robin Hobb et un deuil bien nécessaire de 2 mois, j’ai repris le chemin du fantastique avec David & Leigh Eddings et leur BELGARIADE ( 5 tomes).

1 mois de lecture et 2 tomes avalés : non, je ne lis pas plus vite qu’avant, je suis en congé ….( c’est trop bien).

1. Le pion Blanc des présages

2. La reine des sortilèges

Avis critique : un cran en dessous de l’assassin royal, mais quand même vachement bien !, très prenant.

Assassin royal : The END…

J’ai fini le treisième tome de l’Assassin de Royal de Robin Hobb.

7 mois de lecture intense et passionnante, je n’avais pas ressenti un tel enthousiasme depuis Harry Potter. Mais en plus fort, plus long, plus psychologique, plus compliqué. Bref pour résumer : FANTASTICO-GÉNIAL-BLUFFANT-INOUBLIABLE et tous les superlatifs qui vont avec.

Depuis je n’ai pas réussi à reprendre un autre livre ( à part tout se joue avant 6 ans, mais c’est dans un tout autre genre…). Je suis hyper nostalgique :

fini Fitz,

fini les six Duchés, le royaume des Montagnes et les îles d’Outremer,

fini, le bâtard au vif, les Loinvoyants, les Pie, les Anciens,

fini, le Fou, le Prince, la Narcheska, le maître des Ecuries, la femme Pâle,
fini Ortie, Lourd, Kettricken, Chevalerie, Vérité, Umbre et Patience

fini Oeil de nuit, Tintaglia et Glasfeu,

fini l’Art et le Vif,

fini… snif.

Je passerai bien par une porte des Anciens pour y retourner de temps en temps…

Néanmoins, le virus s’est propagé… une nouvelle victime s’est fait capturée par l’intrigue…Toutes mes excuses à son entourage qui devra attendre environ 7 mois qu’il (ou elle) détache les yeux de ce satané bouquin !

Re : Assassin Royal, tome 9

Déjà le tome 9, « les Secrets de Castelcerf »…ça défile !

Je suis super accro. Je n’ai jamais rien lu de pareil. Des bouquins géniaux il y en a pas mal bien sûr, des trilogies super voire même les 7 fameux tomes de Harry… Mais là c’est encore mieux puisqu’il y a 13 tomes de plus de 400 pages !! Le soir à partir de 10 heures je deviens Fitz…jusqu’à ce que je m’endorme la tête coincée entre les pages.

Et devinez quoi ?, je m’inquiète déjà :

 » Mais qu’est-ce que je vais pouvoir lire après ? »


12


Les minis-aventures de Jojo... |
Sixage™ Le site officiel. R... |
DuffDes!gn |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le peuple des couleurs
| ateliers enfants
| axecreations