Archives pour la catégorie Bricole & Bidouille…

Table très très basse

Table basse en situation

J’ai trouvé lors de ma balade quotidienne sur le net une table basse très à mon goût. Chic chic

j’ai vu le prix : Choc choc !

Il ne me restait que l’idée.

Heureusement une idée + un magasin de bricolage = une table basse coûtant 1/10ème du prix initial.

La Recette :

1 – dans le rayon « Cuisine », on prends deux rayonnages en bois massif de 70cm de longueur et 35 cm de profondeur que l’on réunis par en dessous par deux cales vissées

2 – On rajoute 4 roulettes inox sur des petites cales intermédiaires.

L'envers de la table

table très très basse

Et voilà, une table très très basse.

Table basse en situation

 

 

 

On dirai qu’elle vient de chez Kékéa…

Le seul hic : mes enfants s’en servent comme skate-board…

Mosaïque : dessous de plat

Fleurs bleues sur fond noir…

Mosaïque joints en cours

Mosaïque joints en cours

Mosaïque - séchage en cours

Mosaïque - séchage des joints en cours

 

Après nettoyage au vinaigre blanc :

Mosaïque - résultat final

Mosaïque - résultat final

Une couche de fixateur de joints pour imperméabiliser les joints et les rendre brillants.

La bordure en petits carrés bleus est réalisée en émaux de Briare, les autres morceaux proviennent aussi de Briare, de la décharge de la fabrique…il y a matière à récupérer !!!

Miroir, mon beau miroir en mosaïque…

Dis-moi qui est le plus beau ?

Et pour une fois le miroir répond : – Mais, c’est moi, bien sûr !!!

Miroir rose

Fleurs bleues sur fond ocre. 

Le canapé de la crise !

 

Ah bas la morosité !

Voilà un canapé convertible en tissu toucher velours, couleur cuir vieilli

à 170 euros.

Eh oui, l’important n’est pas d’avoir de l’argent, mais d’avoir des idées !!!

 

 

L’Idée :

J’adore feuilleter les magazines de Design, je traîne dans les magasins de meubles « Tendance », je mate les émissions de Déco, je bave devant l’Architecture intérieure… comme beaucoup de personnes. Mais je n’ai pas les moyens (ni l’envie d’ailleurs) de dépenser 1575 euros pour un canapé que mes chers enfants vont ruiner en 5 ou 6 ans…

Donc, je cherche une possibilité alternative…

LA recette :

1 – Récupérer un vieux canapé ( merci Maman…)

 

canapé 1

2 – Acheter un très beau tissu

3 – Avoir une belle mère très bonne couturière et très gentille de surcroît ( et ce n’est pas donné à tout le monde !) qui recouvre l’ancien tissu vert usagé par le très beau tissu, en 48 heures !

 

canapé 2

Et voilà ! un canapé récup…que l’on croirait sorti du plus en vogue des magasins de design ( je suis vraiment trop humble…)
c’est pas la class ?

Ce canapé n’a pas été fabriqué en chine, il est made in Bourgogne.

Il n’a pas été cousu par des petites mains d’enfants, mais par celles de belle maman qui a, elle, été nourrie convenablement.

En plus de la satisfaction d’en avoir eu l’idée, JE possède l’unique exemplaire de ce canapé. Et TOC !

 

 

 

Sac à main fait main

Grande adepte du jean – c’est Ma fringue préférée – j’arrive assez souvent à les user ! Mais j’ai du mal à les jeter, c’est sentimental.

j’ai trouvé l’idée sur le net, un sac à main façon jean.

- on coupe les jambes, on coud, on rembourre un peu l’intérieur pour rigidifier un peu

- on fait un sac doublure dans un tissu coloré à motifs avec fermeture éclair de la longueur du sac

- deux anses dans le même tissu

- une ceinture avec un gros noeud.

Sac en jean

sac en jean 2
Et voilà un sac plein de poches extérieures + une poche secrète qui ferme… je vous laisse deviner où…

Un bidon et tout s’éclaire

Fiston avait besoin d’une lampe de chevet.

Il me restait la carcasse d’une petite lampe Kékéa dont l’abat-jour en verre s’était malencontreusement cassé, alors tout de suite a germé l’idée !

Je vais faire une lampe bidon !

lampe bidon
- Un bidon d’eau déminéralisée vide et propre ( enlever les traces de colle et d’encre avec de l’eau écarlate) – ça c’est le plus facile.

- Percer le bouchon pour pouvoir passer le fil à l’intérieur – ça va encore.

- Ensuite le principe est simple : ampoule – douille – fil – bouchon – fil – interrupteur – fil – prise.

- sauf que il est impossible de démonter l’interrupteur de ces petites lampes de Kékéa – tout est collé – ça fout les nerfs en pelote !

- Donc on ne récupère que l’ampoule (et encore elle doit être toute petite pour passer dans le goulot), la douille, le fil et la prise. Pour l’interrupteur, choissez un élément démontable, lumineux c’est encore mieux !

- On raccorde les fils à l’interrupteur, on remonte le tout, on branche et ça marche – Et là grosse satifaction !

lampe bidon2

La lumière est douce, tamisée.

La lampe ne m’a rien coûté, tout a été récupéré ( tout sauf le putain d’interrupteur Kékéa).

Elle est incassable, nomade, unique et made by maman !

…avec une ampoule colorée c’est encore plus joli.

 

Potager : le temps des semis

Potager

Etape 7 : Je sème, il sème, nous s’aimons…à partir de mi-avril, les températures sont plus douces.
Des haricots, des tournesols ( au fond, ça pousse en hauteur normalement ) des radis Cracou, le top du radis si on en croit l’étiquette ( sur le devant, pour une récolte plus facile). Des petits trous dans la terre, des graines à mettre dedans, on recouvre de terre et on arrose ! Un jeu d’enfants, ça tombe bien, c’est gamin-1 qui jardine !

Evidement dans un potager de 1 m2, cela fait beaucoup de plantations !! il vaut mieux en avoir trop que pas assez – mais l’année prochaine, il faudra voir plus grand. Surtout que le petit a pris goût aux plantations…

En plus, il nous reste suffisamment de graines pour plusieurs années…

Potager 2

Etape 8 : Premier résultats

Les renoncules, que l’on croyaient gelées, commençent à sortir les premières feuilles de la terre.

Les salades augmentent de volume chaque jour.

Les fraises ont l’air de s’épanouir.

Bref : aucune perte n’est à déclarer.

FraisiersPersil

Création d’un potager étapes par étapes…

Cette année, CRÉATION D’UN POTAGER – c’est ma première bonne résolution afin de parer à l’état de délabrement du jardin !

Étape 1 : plannification ( là dessus je suis trop forte!)

Étape 2 : implantation du futur potager

- près de la maison ( de toute façon tout petit jardin…)

- terrain plat ( pas de problème)

- ensoleillement maximum (comme on peut difficilement déplacer la maison, il faudra faire avec le soleil du matin !)

- surface du potager : Commençons petit : 1 m2.

Étape 3 : La jardinerie, et là évidemment cela se gâte…malgré le budget défini au préalable, la liste des achats à faire, etc etc…la note est quand même très conséquente ! Mais bon, je reste motivée.

Étape 4 : Déballage, montage du carré de potager pré-fabriqué

- facile, rapide, sans outil, 15 min
- pas super costaud, mais bon petit prix, petite qualité !

potager 1
Étape 5 : Mise en place de la terre

- mélange terre de jardin et terreau spécial potager 80 litres

- Gamin-1 trop content de mettre les mains dans la terre (1pierre-2coups : ça lui fait tellement plaisir de travailler à ma place)

Étape 6 : Plantations

-J’ai choisi de ne planter que des choses faciles à réussir (mettons toutes les chances de notre côté) : Salades à repiquer, persil, fraises, renoncules.

- C’est peut-être un peu tôt pour planter ( risques de gelées) ? tant pis!

 

à venir, les semis, la floraison(?), la récolte(?) le but étant d’arriver quelque chose comme ça :

Florissimo
 

Mosaïque

Plateau p'tit déj

 

Fut un temps où j’avais du temps et où je faisais des trucs avec mes petites mains agiles…

Miroir, mon beau miroirUn éléphant bleu ?Des bulles bleues...Deux bougeoirs

Maintenant, je fais des mômes…

Dessous de plat en cours

Dernier en date, en cours de réalisation…

Suspens…

En attendant que je retrouve la photo de mon dessous de plat marocain fini !

Nouvelle année, nouveaux projets

J’entame ajourd’hui le 1er jour de ma trente deuxième année.

Après avoir fait le bilan des trente et une précédentes, entre 8h30 et 9h00 ce matin, dans les embouteillages, finalement je ne suis pas si mécontente de moi (autosatisfaction maximale) : mariée, 1 enfant, une maison et un boulot qui a tendance a suscité l’enthousiasme ou tout au moins l’intérêt chez les autres

Bref, que demander de plus ?

Et bien… à y réfléchir longuement ( entre 9h15 et 9h30))…pas mal de choses.

Mon grand défaut étant la fainéantise, voire même une certaine paresse…j’ai tendance (mea culpa) à me reposer sur mes acquis (…non je n’ai pas de lauriers !!), comme l’avais déjà bien compris Mme B., prof de gym, « si on ne lui mets pas un coups de pieds aux fesses, elle n’avance pas » ou encore « lève-toi de ce tapis et court ».

Or passés 30 balais, les coups de pieds se font rares ( je ne m’en plains pas d’ailleurs) : Z’homme ne s’y risque pas de peur de représailles…Z’amis ne veulent pas réveiller « Torrent Assagi »…Parent’z ont déjà accompli leur part…reste p’tititi qui , lui, a très bien compris le truc et fait progresser l’instinct maternel à grands coups de p’tis petons dans le c….!!! et j’allais oublier M. step-stretching qui martyrise plus que jamais mes abdos, fessiers et autres muscles jusque là inconnus.

Conséquence directe, dans les domaines autres que maternel et sportif, ça n’avance pas beaucoup. Je m’englue tout doucement dans un train-train quotidien fait de cooconing et de laissé aller, ma foi…bien agréable !

Il serait temps, enfin, de me prendre par la main (ou par les deux oreilles) et de me booster encore pendant les 30 à 40 années à venir, avant que, fatalité oblige, je me retrouve à l’hospice à sirotter ma soupe devant Des chiffres&des lettres sans me rappeler ce que je faisais dix minutes auparavant.
Plan de bataille (très pro) :

- Etablissement de projets (listing plus ou moins long)
- Budgétisation ( ne pas oublier de jouer au loto)
- Programmation ( par quoi je commence ?)
- Action (lève-toi du canapé !)

Promis cette année, je me consacre à 2 ou 3 projets…

Et puis, au fond, le plus important n’est-il pas d’avoir toujours des projets ?


12


Les minis-aventures de Jojo... |
Sixage™ Le site officiel. R... |
DuffDes!gn |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le peuple des couleurs
| ateliers enfants
| axecreations